Sri Lanka
Créez votre voyage
    La religion occupe une place importante dans la vie des Sri Lankais
    La religion occupe une place importante dans la vie des Sri Lankais

    Siddhartha Gautama Bouddha

    Bien que perçu par l’Occident comme une « religion » ou « philosophie » unitaire, le bouddhisme, comme beaucoup d’autres religions, n’es pas une seule pensée, et le bouddhisme pratiqué au Sri Lanka diffère sensiblement d’autres formes de cette religion telle qu’elle peut être pratiquée ailleurs dans le monde.

    Le prince Siddhartha Gautama vécut en Inde dans une région proche de l’Himalaya. Il aurait été conçu par sa mère, lors d’un songe, et serait né debout, se tournant dès sa naissance vers les quatre points cardinaux, avant de faire sept pas en direction du Nord. La date de sa naissance est variable selon les formes de cette croyance, mais elle se situerait aux alentours du VIe siècle avant J.C. pour les bouddhistes « theravada » du Sri Lanka. Son prénom, Siddhartha, signifie « celui qui a atteint son but » en sanskrit.

    Élevé dans la religion hindoue, le jeune prince vécut heureux mais protégé des souffrances de son peuple, car il était confiné à une existence à l’intérieur des murs du palais royal. Il se maria à seize ans et connut une vie paisible de jeune prince héritier au palais.

    A 29 ans, il fit sa première sortie dans la ville et fût choqué par la souffrance du peuple, qui l’insupporta tant qu’il renonça à sa vie princière pour mener une vie d’ascète, pratiquant la méditation pour tenter de trouver un sens à cette vie pénible qu’il constatait autour de lui.

    Un jour, méditant sous un arbre banyan à Bodh Gaya, il connut l’Éveil, révélation qui lui permit de comprendre que la seule voie vers la sagesse est le renoncement à toutes les tentations humaines. Il atteint alors l’Illumination (« Nirvana »), état de conscience serein, où il n’est tenté par aucune émotion humaine, mais au contraire totalement détaché.

    Le « Bouddha » ou l’Illuminé (au sens religieux du terme) mourut à 80 ans, pendant une méditation profonde, en souriant.

    Le Bouddhisme Theravada au Sri Lanka

    C’est la forme la plus ancienne de bouddhisme qui est pratiquée au Sri Lanka, par les cinghalais. Elle considère que la vie « monastique », c’est-à-dire détachée de toute tentation et possession, peut être pratiquée par tous, au moins à un moment de sa vie. Toute personne adoptant ce mode de vie demeure libre de la quitter pour retourner dans la vie quotidienne, notamment pour se marier, avoir des enfants, ou travailler.

    De tous temps, les moines bouddhistes ont exercé une très forte influence politique sur les rois. Aujourd’hui, cette influence est en train de prendre des proportions très importantes, des manifestations de moines ayant régulièrement lieu pour dénoncer des pratiques qu’ils ne reconnaissent pas, telle l’existence d’abattoirs (les moines bouddhistes sont végétariens) par exemple. En effet, bien que l’un des principaux enseignements du Bouddha fut qu’il n’était pas un Dieu, ni un Prophète, la population vénère sa mémoire et tous les signes (reliques, arbres sacrés…) de sa présence humaine. Les opinions des moines influents sont particulièrement suivies par la population. 

    Vous souhaitez composer votre voyage sur mesure ?
    Créez votre voyage

    Jouer au criquet est d'ailleurs considéré une vraie philosophie de vie, ou plutôt une religion ! 

    Exemples de voyages à personnaliser