Sri Lanka
Créez votre voyage
    Un cuisiner sri lankais
    Un cuisiner sri lankais

    Une gastronomie à découvrir

    Vous verrez que, si les Sri Lankais aiment le piment, ils aiment aussi les saveurs variées, les épices, les légumes aux textures et cuissons différentes, le riz, bien sûr, mais aussi les galettes et le pain, les fruits frais et les gâteaux… Ils mangent souvent dans la rue, aux étals que vous verrez régulièrement pendant vos pérégrinations, des petits plats ou des fruits que l’on vous conseille souvent d’éviter car nos petits estomacs de touristes n’y sont pas adaptés.

    Voici deux recettes que vous pourrez goûter à la fois sur place et chez vous, relativement faciles à préparer et ne demandant ni beaucoup de moyens, ni un coup de main particulier !

    Vous pouvez aussi déguster les spécialités locales dans différents restaurants sri lankais en France ! 

    Dhal curry

    Le dhal (ou « parippu » en tamoul) est une lentille orange qu’on mange beaucoup au Sri Lanka, soit en sauce (« curry »), soit en petit beignet (« vadai ») confectionné à partir de farine de dhal. Pour faire un dhal curry, il vous faut des lentilles orange (souvent appelées « lentilles corail » en France), environ une poignée par personne, 2 échalotes, du turméric, du cumin entier, des graines de moutarde et de l’ail, plus un peu d’huile végétale et de l’eau pour la cuisson.

    Commencez en faisant revenir dans une casserole les échalotes émincées dans l’huile à feu moyen, puis ajoutez une petite cuillère de chaque épice (graines de moutarde, cumin) et laissez cuire quelques minutes en remuant régulièrement.

    Ajoutez ensuite les lentilles, et ajoutez aussitôt assez d’eau froide pour dépasser le niveau de lentilles d’un centimètre environ. Salez, ajoutez une pointe de turméric (attention, c’est un produit qui tache énormément, faites très attention à vos vêtements, mais aussi aux plans de travail de votre cuisine, etc.), couvrez et laisser cuire doucement, en vérifiant de temps en temps que le niveau d’eau est suffisant pour que les lentilles n’attachent pas au fond.

    Vous pouvez ajouter en cours de cuisson d’autres épices si vous en avez, telles des feuilles de curry, un bâton de cannelle, des cardamomes, des piments séchés… Ou encore utiliser un bouillon de viande à la place de l’eau de cuisson… Ou un peu de poisson séché…

    Ajuster la quantité d’eau pour obtenir une soupe épaisse à la consistance pâteuse…

    Quand la cuisson est presque terminée, ajoutez l’ail haché, et servez avec du riz basmati nature.

    Vous souhaitez composer votre voyage sur mesure ?
    Créez votre voyage

    Kiribath

    Le nom veut dire littéralement « Lait-riz », et c’est exactement ce qu’on vous propose de réaliser, sachant qu’il s’agit de lait de coco, que vous utiliserez à la place de lait de vache, et qui donnera à ce plat toute sa saveur bien distinctive. Le kiribath se mange souvent avec du sucre, en dessert, mais il est tout aussi délicieux avec un « sambol » bien pimenté (surtout le matin !). C’est effectivement le petit déjeuner de fête des Sri Lankais, qui le servent souvent le dimanche, ou les jours de pleine lune, avec des plats salés et sucrés, ainsi chacun fait ce qu’il veut !

    Pour 4 personnes, il vous faudra 2 grandes tasses de riz (basmati ou thai), 3 ou 4 cardamomes pilées (en option), une pincée de sel, de l’eau de cuisson et une grande tasse de lait de coco épaisse.

    Rincez bien le riz, puis ajoutez la même quantité d’eau froide que celle de riz, les cardamomes, une pincée de sel, et portez à ébullition, puis réduisez aussitôt le feu à doux, couvrez et laissez cuire pendant une dizaine de minutes, en goûtant sur la fin pour vous assurer de bien suivre la cuisson.

    Dès qu’il n’y a plus d’eau dans la casserole (ou même un peu avant si vous avez peur de laisser brûler votre Kiribath), ajoutez le lait de coco, mélangez bien et recouvrez.

    Éteignez le feu et laissez la fin de la cuisson se faire toute seule à la chaleur accumulée. Votre riz aura donc une consistance très pâteuse, sans liquide. Pour servir le Kiribath comme les Sri Lankais, placez-le dans un grand plat creux, lissez la surface, et découpez-le en formes de losanges en faisant des coupes en diagonale dans le plat.

    Bon appétit !

    Exemples de voyages à personnaliser