Sri Lanka
Créez votre voyage
    Ville de Kandy
    Ville de Kandy

    Le Sri Lanka, véritable énigme de l’Histoire…

    Vous en connaissez beaucoup, vous, des pays  situés à quelques kilomètres d'un état-continent et qui ne se sont jamais fait envahir durablement par leur puissant voisin ? C'est pourtant le cas du Sri Lanka.  Ce qui ne l'empêche pas d'avoir connu une histoire tumultueuse, parfois tragique.

    Pour les amateurs de spéculations historiques, le Sri Lanka est un terrain de prédilection. La plus ancienne civilisation indigène de l’île est celle des Veddas, dont des traces de culture de riz et un début d’irrigation remonte au VIe siècle av J.C. Aujourd’hui cette communauté est quasiment éteinte, avec seulement trois ou quatre familles qui subsistent dans la jungle centrale. Les Veddas, tout comme les nombreuses civilisations les ayant suivis, n’ont pas laissé de documents rédigés susceptibles de construire une historiographie indéniable et scientifique. Résultat : les premiers siècles de l’île font l'objet de chroniques où se mêlent faits établis et légendes.

    Royaumes indigènes

    Jusqu’au XVIe siècle, le pays était divisé en trois régions principales :

    • le Sud et l’Est, appelés Ruhuna, avec Magama (aujourd’hui Tissamaharama) comme capitale,
    • le centre montagneux (« Malayadesa »), politiquement négligeable jusqu’au IVe siècle,
    • le centre-Nord (« Rajarata »), concentré sur Anuradhapura et sa région.

    L’extrême nord, la péninsule de Jaffna, est très peu documenté pendant cette période. Le royaume le plus influent était le Rajarata, avec ses capitales successives Anuradhapura, puis Polonnaruwa et enfin Kandy (voir les pages dédiées à ces villes), avant de finalement s’établir à Colombo au XIXe siècle, au moment de la cession de toute l’île aux britanniques.

    Vous souhaitez composer votre voyage sur mesure ?
    Créez votre voyage

    Un tout petit pays bien convoité

    Si, en raison de sa situation géographique, le Sri Lanka a vu débarquer de longue date commerçants arabes ou chinois, c'est d'Europe que vinrent les premiers colonisateurs ! Portugais au XVIe siècle, Hollandais puis enfin Anglais qui prirent le contrôle de l’île en 1796. Avec une conséquence typiquement britannique : la création de gigantesques plantations de thé censées subvenir aux besoins de la bonne société britannique, mais au détriment d'une agriculture autrefois bien plus diversifiée.

    L’Angleterre va progressivement accorder une autonomie à l’île jusqu'à lui concéder l'indépendance en 1948, dans le cadre du Commonwealth. Mais c'est en 1972 que survient alors un événement politique qui va marquer de façon indélébile l'histoire du pays : l’adoption d'une constitution contenant des dispositions discriminatoires envers les minorités tamoules entraîne le pays dans une guerre civile sanglante, opposant les Tigres Tamouls qui revendiquent l’indépendance sur le tiers Nord de l’île et les cinghalais du gouvernement de Colombo refusant toute concession. Le conflit va faire quelques 80.000 morts, avec des attentats suicide au cœur même de la capitale et entraînant une émigration massive des communautés tamoules, notamment vers l'Europe. 

    Exemples de voyages à personnaliser