Sri Lanka
Créez votre voyage

Un peu (même beaucoup) d’histoire

Capitale la plus ancienne et glorieuse du Sri Lanka, cette ville a été le centre de tout développement politique et économique pendant plus d’un millénaire (de 377 av J.C. à 1.017).

La ville apparaît vers 550 av J.C., et prend le nom de son gouverneur, Anuradha, ministre du roi indien Vijaya qui régnait à cette époque sur ce territoire. Anuradha est aussi le nom d’une constellation d’étoiles auspicieuse qui fait partie de la tradition hindoue. La cité apparaît sur la carte du monde de Ptolémée établie au IIe siècle av J.C.

Ville au statut politique mais aussi religieux, Anuradhapura est le site où l’on planta une bouture de l’arbre sacré « Bodhi Tree » sous lequel Bouddha eut son Illumination. Cet arbre existe encore aujourd’hui, c’est l’arbre le plus ancien au monde ayant une histoire documentée. Quelques siècles plus tard, c’est encore à Anuradhapura que l’on apporte la relique de la Dent du Bouddha, gardée aujourd’hui à Kandy dans le Temple du même nom (voir la page « Le Perahera de Kandy »).

Eau bénite

Le génie incontestable des gouvernants de la ville fut leur politique de construction d’un grand système d’irrigation, permettant de cultiver d’immenses territoires d’une zone naturellement aride, qui à son tour généra un excédent de richesses, utilisé pour la construction de temples et monuments à la gloire de Bouddha.

Enfin réunis

Le plus grand personnage de cette époque fut le roi Dutugamunu, initialement chef de la région de Ruhuna au Sud, mais qui, vers 170 av J.C., unifia pour la première fois toute l’île sous son autorité. C’est Dutugamunu qui est encore aujourd’hui vénéré comme le premier grand héros national.

Toute bonne chose a une fin

Les rois cholas tamouls de l’Inde du Sud étendirent progressivement leur territoire des Maldives jusqu’à la région aujourd’hui appelée Andhra Pradesh. Toute la région de l’actuelle Thaïlande et une partie du Bangladesh, de la Malaisie et de la Birmanie étaient colonisés. Les Cholas réalisèrent que s’ils voulaient se maintenir plus fermement sur l’île, il leur faudrait la dominer en entier. Anuradhapura était située trop au Nord, et après avoir mis à sac la capitale, ils partirent s’installer plus au Sud, à Polonnaruwa, en 1.017. 

    Le plus ancien stupa du Sri Lanka
    Le plus ancien stupa du Sri Lanka

    Les sites à voir

    C’est essentiellement pendant le règne de Dutugamunu que les principaux monuments furent construits. Les principaux monuments et édifices sont les suivants (dans l’ordre chronologique de leur construction) :

    Thuparama

    Le plus vieux stupa du Sri Lanka, qui contiendrait la clavicule de Bouddha. Il faut noter la pierre de garde à l’entrée du temple, figure classique à l’entrée des temples, palais et autres bâtiments prestigieux, généralement présents de chaque côté de l’entrée. Il a été construit vers 250 av J.C. , pendant le règne de Devanampiyatissa, comme le temple d’Isurumuniya. La forme arrondie du stupa symbolise le cosmos, l’universalité.

    Temple d’Isurumuniya

    Le temple d’Isurumuniya est remarqué pour ses sculptures de pierre. La plus connue est celle des « Amants », qui a inspirée de nombreux artistes au cours de l’histoire. Il est possible que cette œuvre représente le fils du roi Dutugamunu, Saliya, et Ashokamala, la jeune femme de caste intouchable dont il devint l’époux, ce qui l’empêcha d’hériter du trône de son père.

    Ruvanveli Seya

    Pour les bouddhistes, ce stupa est le plus populaire et probablement le plus connu de tous ceux de l’île. Construit par le roi Dutugamunu au IIe siècle av J.C., il est supposé avoir une forme parfaite de bulle ronde. Dans la cour, une des statues, plus grande que les autres, est probablement une représentation du roi lui-même qui contemple son œuvre.

    Lohapasada (« Brazen Palace »)

    Ce palais de neuf étages à l’origine, au toit en bronze, fut construit également pendant le règne de Dutugamunu. Incendié sous le règne de son successeur Saddhatissa, il fut reconstruit par ce dernier.

    Abhayagiri

    Le plus grand monastère du royaume d’Anuradhapura, fondée au Ier siècle av J.C. par le roi Valagamba pour célébrer sa victoire contre des chefs tamouls de l’Inde qui l’avaient vaincu et pris le pouvoir de la ville pendant une quinzaine années. Le stupa, d’une hauteur de 120 m, était le troisième monument le plus grand du monde à l’époque romaine. Il est réputé être le plus grand au monde. 

    Vous souhaitez composer votre voyage sur mesure ?
    Créez votre voyage

    Exemples de voyages à personnaliser