Sri Lanka
Créez votre voyage
    Adam's Peak au petit matin
    Adam's Peak au petit matin

    Adam's Peak

    Le Pic d’Adam est une montagne d’une altitude de  2.243m, située dans le quart Sud-Ouest du pays, à environ  40 km de Ratnapura, dans la province de Sabaragamuwa.

    Véritable centre vital du pays en terme de ressources, elle donne vie à quatre des six principaux fleuves, dont le Mahaweli Ganga qui termine sa course à Trincomalee, sur la côte Nord-Est de l’île, fournissant au passage 40% de l’énergie électrique du Sri Lanka au travers ses barrages et irriguant les grandes plaines productrices de riz depuis des millénaires.

    C’est le pied, mais de qui ?

    Le nom de ce rocher démontre que sa renommée n’est pas simplement séculaire. En effet, au sommet de cette montagne, une formation rocheuse (aujourd’hui recouverte et ainsi cachée aux regards des simples mortels) a la forme nette d’une empreinte de pas. Le fait que cette empreinte mesure près de 2 mètres est bien la preuve qu’elle provient du pied d’un homme extraordinaire. Chaque Sri Lankais est convaincu de cela : les bouddhistes vous expliquant que c’est le pied de Bouddha (« Sri Pada »), les hindous que c’est celui de Shiva (« Shiva Padam »), les chrétiens que c’est celui d’Adam, qui débuta son exil du jardin d’Eden en posant son pied au Sri Lanka (« Adam’s Peak » ou « Pic d’Adam »), ce que les musulmans pensent également.

    Vous souhaitez composer votre voyage sur mesure ?
    Créez votre voyage

    Le pelerinage

    L’ascension du Pic d’Adam n’est possible qu’entre décembre et avril, car le reste de l’année la montagne est couverte de brume et la région est sujette à des vents très forts en altitude et des pluies tropicales diluviennes, rendant l’ascension trop dangereuse.

    La montée prend plusieurs heures, même en partant de la base la moins éloignée, mais elle est aménagée sur tout le parcours, et vous passerez devant d’innombrables endroits où vous pourrez vous reposer, acheter de l’eau ou du thé, et souffler un peu avant de repartir. Un petit monastère à mi-parcours vous offrira la possibilité de vous changer les idées.

    Le nec plus ultra est de gravir cette montagne de nuit, afin d’arriver au sommet pour le lever du soleil. Et effectivement, ayant traversé les nuages plusieurs centaines de mètres d’altitude avant le sommet, vous y verrez le reflet du soleil levant, qui projette l’ombre du pic sur les plaines en aval. Cette montée nocturne est possible sans matériel particulier, car le parcours est éclairé par de petites lampes, mais attention toutefois à avoir des chaussures qui maintiennent bien votre pied, et emportez avec vous un k-way léger, un polaire pour le sommet, une bouteille d’eau et quelques fruits ou barres énergétiques pour la montée, ainsi que des pansements si vous êtes un habitué des ampoules.

    Il faut compter au moins 4 ou 5 heures pour arriver au sommet, beaucoup plus si vous faites l’ascension en période de pleine lune d’avril, fin de la période de pèlerinage, qui attire énormément de monde (voir la rubrique « Fêtes et évènements »).

    Exemples de voyages à personnaliser